fleur

BIENVENUE SUR LE SITE
D'ALAIN DELAYE

soleil
Moteur de recherche interne avec Google

EVANGILES

EVANGILE SELON SAINT JEAN - CHAPITRES 15 à 21

Chapitres précédents / Notes

Glossaire / Rechercher

Jean Chapitre 15

Jésus, la vraie vigne

1 Je suis la vraie vigne et mon Père est le vigneron. 2 Tout sarment qui, en moi, ne produit pas de fruit, il l'enlève, et tout sarment qui produit du fruit, il l'émonde (d), afin qu'il en produise davantage encore. 3 Déjà vous êtes émondés par la parole que je vous ai dite. 4 Demeurez en moi comme je demeure en vous ! De même que le sarment, s'il ne demeure sur la vigne, ne peut de lui-même produire du fruit, ainsi vous non plus si vous ne demeurez en moi. 5 Je suis la vigne, vous êtes les sarments : celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là produira du fruit en abondance car, en dehors de moi vous ne pouvez rien faire. 6 Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, il se dessèche, puis on les ramasse, on les jette au feu et ils brûlent. 7 Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez et cela vous arrivera. 8 Ce qui glorifie mon Père, c'est que vous produisiez du fruit en abondance et que vous soyez pour moi des * disciples. 9 Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés : demeurez dans mon amour. 10 Si vous observez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme, en observant les commandements de mon Père, je demeure dans son amour.
11 Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite. 12 Voici mon commandement : aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. 13 Nul n'a d'amour plus grand que celui qui se dessaisit de sa vie pour ceux qu'il aime. 14 Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur reste dans l'ignorance de ce que fait son maître; je vous appelle amis, parce tout ce que j'ai entendu auprès de mon Père, je vous l'ai fait connaître. 16 Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisis et institués pour que vous alliez, que vous produisiez du fruit et que votre fruit demeure : si bien que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l'accordera. 17 Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.

Les disciples seront haïs comme Jésus

18 Si le * monde vous hait, sachez qu'il m'a haï le premier. 19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui lui appartiendrait; mais vous n'êtes pas du monde : c'est moi qui vous ai mis à part du monde et voilà pourquoi le monde vous hait. 20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : <Le serviteur n'est pas plus grand que son maître>; s'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront vous aussi; s'ils ont épié ma parole, ils épieront aussi la vôtre. 21 Tout cela, ils vous le feront à cause de mon * nom, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé. 22 Si je n'étais pas venu, si je ne leur avais pas adressé la parole, ils n'auraient pas de péché; mais à présent, leur péché est sans excuse. 23 Celui qui me hait hait aussi mon Père. 24 Si je n'avais pas fait au milieu d'eux ces oeuvres que nul autre n'a faites, ils n'auraient pas de péché : mais à présent qu'ils les ont vues, ils continuent à nous haïr et moi et mon Père; 25 qu'ainsi s'accomplisse la parole qui est écrite dans leur * Loi : Ils m'ont haï sans raison.
26 Lorsque viendra le Paraclet (e) que je vous enverrai d'auprès du Père, l'Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra lui-même témoignage de moi; 27 et à votre tour, vous me rendrez témoignage parce que vous êtes avec moi depuis le commencement.

fleche

Jean Chapitre 16

Notes

1 Je vous ai dit tout cela afin que vous ne succombiez pas à l'épreuve. 2 On vous exclura des * synagogues. Bien plus, l'heure vient où celui qui vous fera périr aura le sentiment de présenter un sacrifice à Dieu. 3 Ils agiront ainsi pour n'avoir connu ni le Père ni moi. 4 Mais je vous ai dit cela afin que, leur heure venue, vous vous rappeliez que je vous l'avais dit.

Lorsque viendra l'Esprit de vérité

Je ne vous l'ai pas dit dès le début car j'étais avec vous. 5 Mais maintenant je vais à celui qui m'a envoyé et aucun d'entre vous ne me pose la question : <Où vas-tu ?> 6 Mais parce que je vous ai dit cela, l'affliction a envahi votre coeur. 7 Cependant je vous ai dit la vérité : c'est votre avantage que je m'en aille; en effet, si je ne pars pas, le Paraclet (f) ne viendra pas à vous; si, au contraire, je pars, je vous l'enverrai. 8 Et lui, par sa venue, il confondra le * monde en matière de péché, de justice et de jugement : 9 en matière de péché, en ce qu'ils ne croient pas en moi; 10 en matière de justice, en ce que je vais au Père et que vous ne me verrez plus; 11 en matière de jugement, en ce que le prince de ce monde a été jugé. 12 J'ai encore bien des choses à vous dire mais, actuellement, vous n'êtes pas à même de les supporter (g); 13 lorsque viendra l'Esprit de vérité, il vous fera accéder à la vérité tout entière. Car il ne parlera pas de son propre chef, mais il dira ce qu'il entendra et ils vous communiquera tout ce qui doit venir. 14 Il me glorifiera car il recevra de ce qui est à moi et il vous le communiquera. 15 Tout ce que possède mon Père est à moi; c'est pourquoi j'ai dit qu'il vous communiquera ce qu'il reçoit de moi.

Une tristesse qui se changera en joie

16 "Encore un peu et vous ne m'aurez plus sous les yeux, et puis encore un peu et vous me verrez." 17 Certains de ses disciples se dirent alors entre eux : "Qu'a-t-il voulu nous dire : <Encore un peu et vous ne m'aurez plus sous les yeux, et puis encore un peu et vous me verrez>; ou encore : <Je vais au Père> ? 18 Que signifie donc ce <un peu>, disaient-ils, nous ne comprenons pas ce qu'il veut dire !" 19 Sachant qu'ils désiraient l'interroger, Jésus leur dit : "Vous cherchez entre vous le sens de ma parole : <Encore un peu et vous ne m'aurez plus sous les yeux et puis encore un peu et vous me verrez.> 20 En vérité, en vérité, je vous le dis, vous allez gémir et vous lamenter tandis que le * monde se réjouira; vous serez affligés mais votre affliction tournera en joie. 21 Lorsque la femme enfante, elle est dans l'affliction puisque son heure est venue; mais lorsqu'elle a donné le jour à l'enfant, elle ne se souvient plus de son accablement, elle est toute à la joie d'avoir mis un homme au monde. 22 C'est ainsi que vous êtes maintenant dans l'affliction; mais je vous verrai à nouveau, votre coeur se réjouira et cette joie nul ne vous la ravira. 23 Ainsi, en ce * jour-là, vous ne m'interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous demandez quelque chose à mon Père en mon nom, il vous le donnera. 24 Jusqu'ici vous n'avez rien demandé en mon nom : demandez et vous recevrez, si bien que votre joie sera parfaite.

Tenir bon car Jésus est vainqueur

25 Je vous ai dit tout cela de façon énigmatique, mais l'heure vient où, loin de vous parler de cette manière, je vous communiquerai ouvertement ce qui concerne le Père. 26 Ce jour-là, vous demanderez en mon nom et cependant je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous, 27 car le Père lui-même vous aime parce que vous m'avez aimé et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu. 28 Je suis sorti du Père et je suis venu dans le monde; tandis qu'à présent je quitte le monde et je vais au Père." 29 Ses disciples lui dirent : "Voici maintenant que tu parles ouvertement et que tu abandonnes tout langage énigmatique; 30 maintenant nous savons que toi, tu sais toutes choses et que tu n'as nul besoin que quelqu'un t'interroge. C'est bien pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu." 31 Jésus leur répondit : "Croyez-vous, à présent ? 32 Voici que l'heure vient, et maintenant elle est là, où vous serez dispersés, chacun allant de son côté, et vous me laisserez seul : mais je ne suis pas seul, le Père est avec moi. 33 Je vous ai dit cela pour qu'en moi vous ayez la paix. En ce * monde vous faites l'expérience de l'adversité, mais soyez plein d'assurance, j'ai vaincu le monde !"

fleche

Jean Chapitre 17

Notes

Jésus prie pour les siens

1 Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel et dit : "Père, l'heure est venue, glorifie ton fils, afin que ton fils te glorifie 2 et que, selon le pouvoir sur toute chair que tu lui as donné, il donne la * vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. 3 Or la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent toi le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. 4 Je t'ai glorifié sur la terre, j'ai achevé l'oeuvre que tu m'as donné à faire. 5 Et maintenant, Père, glorifie-moi auprès de toi de cette gloire que j'avais auprès de toi avant que le monde fût.
6 J'ai manifesté ton * nom aux hommes que tu m'as donnés du milieu du * monde. Ils étaient à toi, tu me les as donnés et ils ont observé ta parole. 7 Ils savent maintenant que tout ce que tu m'as donné vient de toi, 8 que les paroles que je leur ai données sont celles que tu m'as données. Ils les ont reçues, ils ont véritablement connu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m'as envoyé. 9 Je prie pour eux, je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m'as donnés : ils sont à toi 10 et tout ce qui est à moi est à toi comme tout ce qui est à toi est à moi, et c'est ainsi que j'ai été glorifié en eux. 11 Désormais je ne suis plus dans le monde; eux restent dans le monde, tandis que moi je vais à toi. Père * saint, garde-les en ton nom que tu m'as donné, pour qu'ils soient un comme nous sommes un. 12 Lorsque j'étais avec eux, je les gardais en ton nom que tu m'as donné : je les ai protégés et aucun d'eux ne s'est perdu sinon le fils de perdition (h), de sorte que l'Ecriture est accomplie. 13 Maintenant je vais à toi et cependant je continue, en ce monde, à dire ces choses pour qu'ils aient en eux ma joie dans sa plénitude. 14 Je leur ai donné ta parole et le monde les a pris en haine, parce qu'ils ne sont pas du monde, comme je ne suis pas du monde. 15 Je ne te demande pas de les ôter du monde, mais de les garder du mauvais (i). 16 Ils ne sont pas du monde comme je ne suis pas du monde. 17 Consacre-les par la vérité : ta parole est vérité. 18 Comme tu m'as envoyé dans le monde je les envoie dans le monde. 19 Et pour eux je me consacre moi-même, afin qu'ils soient eux aussi consacrés par la vérité.
20 Je ne prie pas seulement pour eux, je prie aussi pour ceux qui, grâce à leur parole, croient en moi : 21 que tous soient un comme toi, Père, tu es en moi et que je suis en toi, qu'ils soient en nous eux aussi, afin que le * monde croie que tu m'as envoyé; 22 et moi, je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, pour qu'ils soient un comme nous sommes un, 23 moi en eux comme toi en moi, pour qu'ils parviennent à l'unité parfaite et qu'ainsi le monde puisse connaître que c'est toi qui m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. 24 Père, je veux que là où je suis, ceux que tu m'as donné soient eux aussi avec moi, et qu'ils contemplent la gloire que tu m'as donnée, car tu m'as aimé dès avant la fondation du monde. 25 Père juste, tandis que le * monde ne t'a pas connu, je t'ai connu et ceux-ci ont reconnu que tu m'as envoyé. 26 je leur ai fait connaître ton nom et je le leur ferai connaître encore, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et moi en eux."

fleche

Jean Chapitre 18

Notes

L'arrestation de Jésus

(Mt 26.47-56; Mc 14.43-50; Lc 22.47-53)

1 Ayant ainsi parlé, Jésus s'en alla, avec ses disciples, au-delà du torrent du Cédron (j); il y avait là un jardin où il entra avec ses disciples. 2 Or Judas, qui le livrait, connaissait l'endroit, car Jésus y avait maintes fois réuni ses disciples. 3 Il prit la tête de la milice (k) et des gardes fournis par les * grands prêtres et les * pharisiens, il gagna le jardin avec torches, lampes et armes. 4 Jésus, sachant tout ce qui allait arriver, s'avança et leur dit : "Qui cherchez-vous ?" 5 Ils lui répondirent : "Jésus le Nazôréen." Il leur dit : "C'est moi." Or, parmi eux, se tenait Judas qui le livrait. 6 Dès que Jésus leur eut dit : <c'est moi>, ils eurent un mouvement de recul et tombèrent. 7 A nouveau, Jésus leur demanda : "Qui cherchez-vous ?" Ils répondirent : "Jésus le Nazôréen." 8 Jésus leur répondit : "Je vous l'ai dit, c'est moi. Si donc c'est moi que vous cherchez, laissez aller ceux-ci." 9 C'est ainsi que devait s'accomplir la parole que Jésus avait dite : "Je n'ai perdu aucun de ceux que tu m'as donnés." 10 Alors Simon-Pierre, qui portait un glaive, dégaina et frappa le serviteur du grand prêtre auquel il trancha l'oreille droite; le nom de ce serviteur était Malchus. 11 Mais Jésus dit à Pierre : "Remets ton glaive dans son fourreau ! Comment ? Je ne boirais pas la coupe que le Père m'a donnée ?" 12 La milice avec son commandant et les gardes des * Juifs saisirent donc Jésus et ils le ligotèrent.

Jésus est conduit devant le grand prêtre

(Mt 26.57-58; Mc 14.43-54; Lc 22.54)

13 Ils le conduisirent tout d'abord chez Hanne (l). Celui-ci était le beau-père de Caïphe, qui était le grand prêtre en cette année-là; 14 c'est ce même Caïphe qui avait suggéré aux Juifs qu'il est avantageux qu'un seul homme meure pour tout le peuple.

(Mt 26.69-70; Mc 14.66-68; Lc 22.55-57)

15 Simon-Pierre et un autre disciple avaient suivi Jésus. Comme le disciple était connu du grand prêtre, il entra avec Jésus dans le palais du grand prêtre. 16 Pierre se tenait à l'extérieur, près de la porte; le disciple qui était connu du grand prêtre sortit, s'adressa à la portière et fit entrer Pierre. 17 La jeune servante qui gardait la porte lui dit : "N'étais-tu pas, toi aussi, un des disciples de cet homme ?"; Pierre répondit : "Je n'en suis pas !" 18 Les serviteurs et les gardes avaient fait un feu de braise car il faisait froid et ils se chauffaient; Pierre se tenait avec eux et se chauffait aussi.

(Mt 26.59-66; Mc 14.55-64; Lc 22.66-71)

19 Le grand prêtre se mit à interroger Jésus sur ses * disciples et sur son enseignement. 20 Jésus lui répondit : "J'ai parlé ouvertement au * monde, j'ai toujours enseigné dans les * synagogues et dans le * Temple où tous les * Juifs se rassemblent et je n'ai rien dit en secret. 21 Pourquoi est-ce moi que tu interroges ? Ce que j'ai dit, demande-le à ceux qui m'ont écouté : ils savent bien ce que j'ai dit." 22 A ces mots, un des valets qui se trouvait là gifla Jésus en disant : "C'est ainsi que tu réponds au grand prêtre ?" 23 Jésus lui répondit : "Si j'ai mal parlé, montre moi en quoi; si j'ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu ?" 24 Là-dessus, Hanne envoya Jésus lié à Caïphe, le grand prêtre.

(Mt 26.71-75; Mc 14.69-72; Lc 22.58-62)

25 Cependant Simon-Pierre était là qui se chauffait. On lui dit : "N'es-tu pas, toi aussi, l'un de ses disciples ?" Pierre nia en disant : "je n'en suis pas !" 26 Un des serviteurs du grand prêtre, parent de celui auquel Pierre avait tranché l'oreille, lui dit : "Ne t'ai-je pas vu dans le jardin avec lui ?" 27 A nouveau Pierre le nia et au même moment un coq chanta.

Pilate cède à la foule et condamne Jésus

(Mt 27.1-2, 11-14; Mc 15.1-5; Lc 23.1-5)

28 Cependant on avait emmené Jésus de chez Caïphe à la résidence du gouverneur. C'était le point du jour. Ceux qui l'avaient amené n'entrèrent pas dans la résidence pour ne pas se * souiller et pouvoir manger la * Pâque (m). 29 Pilate (n) vint donc les trouver à l'extérieur et dit : "Quelle accusation portez-vous contre cet homme ?" 30 Ils répondirent : "Si cet individu n'avait pas fait le mal, te l'aurions-nous livré ?" 31 Pilate leur dit alors : "Prenez-le et jugez-le vous-mêmes suivant votre * loi." Les * Juifs lui dirent : "Il ne nous est pas permis de mettre quelqu'un à mort !" 32 C'est ainsi que devait s'accomplir la parole par laquelle Jésus avait signifié de quelle mort il devait mourir.
33 Pilate rentra donc dans la résidence. Il appela Jésus et lui dit : "Es-tu le roi des Juifs ?" 34 Jésus lui répondit : "Dis-tu cela de toi-même ou d'autres te l'ont-ils dit de moi ?" 35 Pilate lui répondit : "Est-ce que je suis Juif, moi ? Ta propre nation, les * grands prêtres t'ont livré à moi ! Qu'as-tu fait ?" 36 Jésus répondit : "Ma royauté n'est pas de ce *monde. Si ma royauté était de ce monde, mes gardes auraient combattu pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Mais ma royauté, maintenant, n'est pas d'ici." 37 Pilate lui dit alors : "Tu es donc roi ?"; Jésus lui répondit : "C'est toi qui dis que je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix." 38 Pilate lui dit : "Qu'est-ce que la vérité ?"

(Mt 27.15-31; Mc 15.6-20; Lc 23.13-25)

Sur ce mot, il alla trouver les Juifs au-dehors et leur dit : "Pour ma part, je ne trouve contre lui aucun chef d'accusation. 39 Mais comme il est d'usage chez vous que je vous relâche quelqu'un au moment de la Pâque, voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs ?" 40 Alors ils se mirent à crier : "Pas celui-là; mais Barabbas ! "; or ce Barabbas était un brigand (o).

fleche

Jean Chapitre 19

Notes

1 Alors Pilate emmena Jésus et le fit fouetter. 2 Les soldats, qui avaient tressé une couronne avec des épines, la lui mirent sur la tête et ils jetèrent sur lui un manteau de pourpre. 3 Ils s'approchaient de lui et disaient : "Salut, le roi des Juifs !" et ils se mirent à lui donner des coups. 4 Pilate étant sorti à nouveau dit aux Juifs : "Voyez, je vais vous l'amener dehors : vous devez savoir que je ne trouve aucun motif d'accusation contre lui." 5 Jésus vint alors à l'extérieur; il portait la couronne d'épines et le manteau de pourpre. Pilate leur dit : "Voici l'homme !" 6 Mais dès que les grands prêtres et leurs gens le virent, ils se mirent à crier : "Crucifie-le ! Crucifie-le !" Pilate leur dit : "Prenez-le vous-mêmes et crucifiez-le car, pour moi, je ne trouve pas de motif d'accusation contre lui."
7 Les Juifs lui répliquèrent : "Nous avons une loi, et selon cette loi il doit mourir parce qu'il s'est fait Fils de Dieu !" 8 Lorsque Pilate entendit ce propos, il fut de plus en plus effrayé. 9 Il regagna la résidence et dit à Jésus : "D'où es-tu, toi ?" Mais Jésus ne lui fit aucune réponse. 10 Pilate lui dit alors : "C'est à moi que tu refuses de parler ! Ne sais-tu pas que j'ai le pouvoir de te relâcher comme j'ai le pouvoir de te faire crucifier ?" 11 Mais Jésus lui répondit : "Tu n'aurais sur moi aucun pouvoir s'il ne t'avait été donné d'en-haut; et c'est bien pourquoi celui qui m'a livré à toi porte un plus grand péché." 12 Dès lors, Pilate cherchait à le relâcher, mais les Juifs se mirent à crier et ils disaient : "Si tu le relâchais, tu ne te conduirais pas comme l'ami de César (p) ! Car quiconque se fait roi, se déclare contre César."
13 Dès qu'il entendit ces paroles, Pilate fit amener Jésus à l'extérieur et il l'installa sur une tribune, ) la place qu'on appelle Lithostrôtos - en hébreu Gabbatha (q) -. 14 C'était le jour de la Préparation de la * Pâque, vers la sixième heure (r). Pilate dit aux Juifs : "Voici votre roi !" 15 Mais il se mirent à crier : "A mort ! A mort ! Crucifie-le !" Pilate reprit : "Me faut-il crucifier votre roi ?"; les grands prêtres répondirent : "Nous n'avons pas d'autre roi que César." 16 C'est alors qu'il le leur livra pour être crucifié.

Crucifixion et mort de Jésus

(Mt 27.32-44; Mc 15.21-22; Lc 23.26-43)

Ils se saisirent donc de Jésus. 17 Portant lui-même sa croix (s), Jésus sortit et gagna le lieu dit du crâne, qu'en hébreu on nomme Golgotha (t). 18 C'est là qu'ils le crucifièrent ainsi que deux autres, un de chaque côté et au milieu, Jésus. 19 Pilate avait rédigé un écriteau qu'il fit placer sur la croix; il portait cette inscription : "Jésus le Nazôréen, le roi des * Juifs". 20 Cet écriteau, bien des Juifs purent le lire car l'endroit où Jésus avait été crucifié était proche de la ville et le texte était écrit en hébreu, en latin et en grec. 21 Les * grands prêtres des Juifs dirent à Pilate : "Il ne fallait pas écrire <le roi des Juifs>." 22 Pilate répondit : "Ce que j'ai écrit, je l'ai écrit." 23 Lorsque les soldats eurent achevé de crucifier Jésus, ils prirent ses vêtements et en firent quatre parts, une pour chacun (u). Restait la tunique; elle était sans couture, tissée d'une seule pièce depuis le haut. 24 Les soldats se dirent entre eux : "Ne la déchirons pas, tirons plutôt au sort à qui elle ira." C'est ainsi que fut accomplie l'Ecriture : Ils se sont partagé mes vêtements, et ma tunique ils l'ont tirée au sort. Voilà donc ce que firent les soldats.
25 Près de la croix de Jésus se tenaient debout sa mère, la soeur de sa mère, Marie, femme de Clopas et Marie de Magdala. 26 Voyant ainsi sa mère et près d'elle le disciple qu'il aimait, Jésus dit à sa mère : "Femme, voici ton fils." 27 Il dit ensuite au disciple : "Voici ta mère." Et depuis cette heure-là, le disciple la prit chez lui.

(Mt 27.45-56; Mc 15.33-41; Lc 23.44-49)

28 Après quoi, sachant que dès lors tout était achevé, pour que l'Ecriture soit accomplie jusqu'au bout, Jésus dit : "J'ai soif"; 29 il y avait là une cruche remplie de vinaigre (v), on fixa une éponge imbibée de ce vinaigre au bout d'une branche d'hysope et on l'approcha de sa bouche. 30 Dès qu'il eût pris le vinaigre, Jésus dit : "Tout est achevé." et inclinant la tête il remit l'esprit.

Le coup de lance

31 Cependant, comme c'était le jour de la Préparation (w), les *Juifs, de crainte que les corps ne restent en croix durant le * sabbat, - ce jour du sabbat devait être particulièrement important - demandèrent à Pilate de leur faire briser les jambes (x) et de les faire enlever. 32 Les soldats vinrent donc, ils brisèrent les jambes du premier puis du second de ceux qui avaient été crucifiés avec lui. 33 Arrivés à Jésus, ils constatèrent qu'il était déjà mort et ils ne lui brisèrent pas les jambes. 34 Mais un des soldats, d'un coup de lance, le frappa au côté et aussitôt il en sortit du sang et de l'eau. 35 Celui qui a vu a rendu témoignage, et son témoignage est conforme à la vérité et d'ailleurs celui-là sait qu'il dit ce qui est vrai afin que vous aussi vous croyiez. 36 En effet, tout cela est arrivé pour que s'accomplisse l'Ecriture : Pas un de ses os ne sera brisé; 37 il y a aussi un autre passage de l'Ecriture qui dit : Ils verront celui qu'ils ont transpercé.

Jésus est mis au tombeau

(Mt 27.57-61; Mc 15.42-47; Lc 23.50-56)

38 Après ces événements, Joseph d'Arimathée (y), qui était un * disciple de Jésus mais s'en cachait par crainte des * Juifs, demanda à Pilate l'autorisation d'enlever le corps de Jésus. Pilate acquiesça et Joseph vint enlever le corps. 39 Nicodème vint aussi, lui qui naguère était allé trouver Jésus au cours de la nuit. Il apportait un mélange de myrrhe et d'aloès d'environ cent livres (z). 40 Ils prirent le corps de Jésus et l'entourèrent de bandelettes, avec des aromates, suivant la manière d'ensevelir des Juifs. 41 A l'endroit où Jésus avait été crucifié, il y avait un jardin, et dans ce jardin un tombeau tout neuf où jamais personne n'avait été déposé. 42 En raison de la Préparation (a) des Juifs, et comme ce tombeau était proche, c'est là qu'ils déposèrent Jésus.

fleche

Jean Chapitre 20

Notes

A l'aube du premier jour de la semaine

(Mt 28.1-10; Mc 16.1-8; Lc 24.1-12)

1 Le premier jour de la semaine, à l'aube, alors qu'il faisait encore sombre, marie de Magdala se rend au tombeau et voit que la pierre a été enlevés du tombeau. 2 Elle court, rejoint Simon-Pierre et l'autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : "Ils ont enlevé du tombeau le Seigneur et nous ne savons pas où ils l'ont mis." 3 Alors Pierre sortit, ainsi que l'autre disciple, et ils allèrent au tombeau. 4 Ils couraient tous deux ensemble, mais l'autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. 5 Il se penche et voit les bandelettes qui étaient posées là. Toutefois il n'entra pas. 6 Arrive, à son tour, Simon-Pierre qui le suivait : il entre dans le tombeau et considère les bandelettes posées là 7 et le linge qui avait recouvert la tête; celui-ci n'avait pas été déposé avec les bandelettes mais il était roulé à part, dans un autre endroit. 8 C'est alors que l'autre disciple, celui qui était arrivé le premier, entra à son tour dans le tombeau; il vit et il crut. 9 En effet, ils n'avaient pas encore compris l'Ecriture selon laquelle Jésus devait se relever d'entre les morts. 10 Après quoi, les disciples s'en retournèrent chez eux.

Marie de Magdala voit le Seigneur

(Mc 16.9-11)

11 Marie était restée dehors, près du tombeau, et elle pleurait. Tout en pleurant elle se penche vers le tombeau 12 et elle voit deux * anges vêtus de blanc assis à l'endroit même où le corps de Jésus avait été déposé, l'un à la tête et l'autre aux pieds. 13 "Femme, lui dirent-ils, pourquoi pleures-tu ?" Elle leur répondit : "ils ont enlevé mon Seigneur et je ne sais pas où ils l'ont mis." 14 Tout en parlant elle se retourne et elle voit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c'était lui. 15 Jésus lui dit : "Femme, pourquoi pleures-tu ? qui cherches-tu ?" Mais elle, croyant qu'elle avait affaire au gardien du jardin, lui dit : "Seigneur, si c'est toi qui l'as enlevé, dis-moi où tu l'as mis et j'irai le prendre." 16 Jésus lui dit : "Marie". Elle se retourna et lui dit en hébreu : "Rabbouni", ce qui signifie maître. 17 Jésus lui dit : "Ne me retiens pas (b) ! car je ne suis pas encore monté vers mon Père. pour toi, va trouver mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père qui est votre Père, vers mon Dieu qui est votre Dieu. 18 Marie de Magdala vint donc annoncer aux disciples : "J'ai vu le Seigneur, et voici ce qu'il m'a dit."

Le Seigneur apparaît aussi aux disciples

(Mt 28.16-20; Mc 16.14-18; Lc 24.36-49)

19 Le soir de ce même jour qui était le premier de la semaine, alors que, par crainte des * Juifs, les portes de la maison où se trouvaient les disciples étaient verrouillées, Jésus vint, il se tint au milieu d'eux et il leur dit : "La paix soit avec vous". 20 Tout en parlant, il leur montra ses mains et son côté (c). En voyant le Seigneur, les disciples furent tout à la joie. 21 Alors, à nouveau, Jésus leur dit : "La paix soit avec vous. Comme le Père m'a envoyé, à mon tour je vous envoie." 22 Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et leur dit : "Recevez l'Esprit Saint; 23 ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus."

Thomas et le ressuscité

24 Cependant Thomas, l'un des Douze, celui qu'on appelle Didyme (d), n'était pas avec eux lorsque Jésus vint. 25 Les autres disciples lui dirent donc : "Nous avons vu le Seigneur !" Mais il leur répondit : "Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je n'enfonce pas mon doigt à la place des clous et si je n'enfonce pas ma main dans son côté, je ne croirai pas !" 26 Or huit jours plus tard, les disciples étaient à nouveau réunis dans la maison et Thomas était avec eux. Jésus vint, toutes portes verrouillées, il se tint au milieu d'eux et leur dit : "La paix soit avec vous." 27 Ensuite, il dit à Thomas : "Avance ton doigt ici et regarde mes mains; avance ta main et enfonce-la dans mon côté, cesse d'être incrédule et deviens un homme de foi." 28 Thomas lui répondit : "Mon Seigneur et mon Dieu." 29 Jésus lui dit : "Parce que tu m'as vu, tu as cru : bienheureux ceux qui, sans avoir vu, ont cru."

Conclusion: pourquoi ce livre ?

30 Jésus a opéré sous les yeux de ses disciples bien d'autres * signes qui ne sont pas consignés dans ce livre. 31 Ceux-ci l'ont été pour que vous croyiez que Jésus est le * Christ, le Fils de Dieu et, pour que, en croyant, vous ayez la * vie en son * nom.

fleche

Jean Chapitre 21

Notes

Jésus apparaît à sept disciples

1 Après cela, Jésus se manifesta aux disciples sur les bords de la mer de Tibériade . Voici comment les choses se passèrent. 2 Simon-Pierre, Thomas qu'on appelle Didyme, Nathanaël de Cana de Galilée, les fils de Zébédée et deux autres disciples se trouvaient ensemble. 3 Simon-Pierre leur dit : "Je vais pêcher." Ils lui dirent : "Nous allons avec toi." Ils sortirent et montèrent dans la barque, mais cette nuit-là, ils ne prirent rien. 4 C'était déjà le matin lorsque Jésus vint se placer sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c'était lui. 5 Il leur dit : "Eh, les enfants, n'avez-vous pas un peu de poisson ?" "Non", lui répondirent-ils. 6 Il leur dit : "Jetez le filet du côté droit de la barque et vous trouverez." Ils le jetèrent et il y eut tant de poissons qu'ils ne pouvaient plus le ramener. 7 Le disciples que Jésus aimait dit alors à Pierre : "C'est le Seigneur !" Dès qu'il eut entendu que c'était le Seigneur, Simon-Pierre ceignit un vêtement, car il était nu, et il se jeta à la mer. 8 les autres disciples revinrent avec la barque, en tirant le filet plein de poissons : en fait, ils n'étaient pas bien loin de la rive, à deux cents coudées (e) environ. 9 Une fois descendus à terre, ils virent un feu de braise sur lequel on avait disposé du poisson et du pain. 10 Jésus leur dit : "Apportez donc ces poissons que vous venez de prendre." 11 Simon-Pierre remonta donc dans la barque et il tira à terre le filet que remplissaient cent cinquante trois gros poissons, et quoiqu'il y en eût tant, le filet ne se déchira pas. 12 Jésus leur dit : "Venez déjeuner." Aucun des disciples n'osait lui poser la question : "Qui es-tu ?", mais ils savaient bien que c'était le Seigneur. 13 Alors Jésus vient, il prend le pain et le leur donne; il fit de même avec le poisson. 14 Ce fut la troisième fois que Jésus se manifesta à ses disciples depuis qu'il s'était relevé d'entre les morts.

Jésus demande à Pierre : m'aimes-tu ?

15 Après le repas, Jésus dit à Simon-Pierre : "Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci ?" Il répondit : "Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime", et Jésus lui dit alors : "Pais mes agneaux." 16 Une seconde fois, Jésus lui dit : "Simon, fils de Jean, m'aimes-tu ?" Il répondit : "oui, Seigneur, tu sais que je t'aime." Jésus dit : "Sois le * berger de mes brebis." 17 Une troisième fois, il dit : "Simon, fils de Jean, m'aimes-tu ?"; Pierre fut attristé de ce que Jésus lui avait dit une troisième fois : "M'aimes-tu ?" et il reprit : "Seigneur, toi qui connais toutes choses, tu sais bien que je t'aime." Et Jésus lui dit : "Pais mes brebis. 18 En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais jeune, tu nouais ta ceinture et tu allais où tu voulais; lorsque tu seras devenu vieux, tu étendras les mains et c'est un autre qui nouera ta ceinture et qui te conduira là où tu ne voudrais pas." 19 Jésus parla ainsi pour indiquer de quelle mort Pierre devait glorifier Dieu; et sur cette parole, il ajouta : "Suis-moi."

Le témoignage du disciple bien-aimé

20 Pierre s'étant retourné vit derrière lui le disciple que Jésus aimait, celui qui, au cours du repas, s'était penché vers sa poitrine et qui avait dit : "Seigneur, qui est celui qui va te livrer ?" 21 Quand il le vit, Pierre dit : "Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ?" 22 Jésus lui répondit : "Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe ? Toi, suis-moi." 23 C'est à partir de cette parole qu'on a répété parmi les frères que ce disciple ne mourrait pas. En réalité Jésus ne lui avait pas dit qu'il ne mourrait pas, mais bien : "Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe (f)."
24 C'est ce disciple qui témoigne de ces choses et qui les a écrites, et nous savons que son témoignage est conforme à la vérité.
25 Jésus a fait encore bien d'autres choses : si on les écrivait une à une, le monde entier ne pourrait, je pense, contenir tous les livres qu'on écrirait.

Chapitres précédents


Contact / Haut de page