BIENVENUE SUR LE SITE D'ALAIN DELAYE

EVANGILES

EVANGILE SELON SAINT MARC - CHAPITRES 6 à 10

Chapitres précédents / Chapitres suivants / Notes

Glossaire / Rechercher

Marc Chapitre 6

Jésus et les gens de Nazareth

(Mt 13.54-58; Lc 4.16, 22, 24)

1 Jésus partit de là. Il vient dans sa patrie et ses disciples le suivent. 2 Le jour du * sabbat, il se mit à enseigner dans la * synagogue. Frappés d'étonnement, de nombreux auditeurs disaient: "D'où cela lui vient-il ? Et quelle a été cette sagesse qui lui a été donnée, si bien que même des miracles se font par ses mains ? 3 N'est-ce pas le charpentier, le fils de Marie et le frère de Jacques, de Josès, de Jude et de Simon ? et ses soeurs ne sont-elles pas ici chez nous ?" Et il était pour eux une occasion de chute. 4 Jésus leur disait: "Un * prophète n'est méprisé que dans sa patrie, parmi ses parents et dans sa maison." 5 Et il ne pouvait faire là aucun miracle, pourtant il guérit quelques malades en leur * imposant les mains. 6 Et il s'étonnait de ce qu'ils ne croyaient pas.

Jésus envoie les Douze en mission

(Mt 9.35; 10.1, 5-14; Lc 9.1-6)

Il parcourait les villages des environs en enseignant. 7 Il fait venir les Douze. Et il commença à les envoyer deux par deux, leur donnant autorité sur les esprits impurs (k). 8 Il leur ordonna de ne rien prendre pour la route, sauf un bâton: pas de pain, pas de sac, pas de monnaie dans la ceinture, 9 mais pour chaussures des sandales, "et ne mettez pas deux tuniques". 10 Il leur disait: "Si, quelque part, vous entrez dans une maison, demeurez-y jusqu'à ce que vous quittiez l'endroit. 11 Si une localité ne vous accueille pas et si l'on ne vous écoute pas, en partant de là, secouez la poussière (l) de vos pieds: ils auront là un témoignage." 12 Ils partirent et ils proclamèrent qu'il fallait se convertir. 13 Ils chassaient beaucoup de * démons, ils faisaient des onctions d'huile à beaucoup de malades et ils les guérissaient.

La mort de Jean le Baptiste

(Mt 14.1-12; Lc 9.7-9; 3.19-20)

14 Le roi Hérode (m) entendit parler de Jésus, car son nom était devenu célèbre. On disait: "Jean le Baptiste est ressuscité des morts; voilà pourquoi le pouvoir de faire des miracles agit en lui." 15 D'autres disaient: "C'est Elie (n)". D'autres disaient "C'est un * prophète semblable à l'un de nos prophètes." 16 Entendant ces propos, Hérode disait: "Ce Jean que j'ai fait décapiter, c'est lui qui est ressusciter."
17 En effet, Hérode avait fait arrêter Jean et l'avait enchaîné en prison, à cause*d'Hérodiade, la femme de son frère Philippe (o), qu'il avait épousée. 18 Car Jean disait à Hérode: "Il ne t'est pas permis de garder la femme de ton frère." 19 Aussi Hérodiade le haïssait et voulait le faire mourir, mais elle ne le pouvait pas, 20 car Hérode craignait Jean, sachant que c'était un homme juste et * saint, et il le protégeait. Quand il l'avait entendu, il restait fort perplexe; cependant il l'écoutait volontiers. 21 Mais un jour propice arriva lorsqu'Hérode, pour son anniversaire, donna un banquet à ses dignitaires, à ses officiers et aux notables de Galilée. 22 La fille de cette Hérodiade vint exécuter une danse et elle plut à Hérode et à ses convives. Le roi dit à la jeune fille: "Demande-moi ce que tu veux et je te le donnerai." 23 Et il lui fit ce serment: "Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, serait-ce la moitié de mon royaume." 24 Elle sortit et dit à sa mère: "Que vais-je demander ?" Celle-ci répondit: "La tête de Jean le Baptiste." 26 Le roi devint triste, mais à cause de son serment et des convives il ne voulut pas lui refuser. 27 Aussitôt le roi envoya un garde avec l'ordre d'apporter la tête de Jean. Le garde alla le décapiter dans sa prison, 28 il apporta la tête sur un plat, il la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère. 29 Quand ils l'eurent appris, les * disciples de Jean vinrent prendre son cadavre et le déposèrent dans un tombeau.

Jésus nourrit cinq mille hommes

(Mt 14.13-21; Lc 9.10-17; Jn 6.1-15)

30 Les * Apôtres se réunissent auprès de Jésus et ils lui rapportèrent tout ce qu'ils avaient fait et tout ce qu'ils avaient enseigné. 31 Il leur dit: "Vous autres, venez à l'écart dans un lieu désert et reposez-vous un peu." Car il y avait beaucoup de monde qui venait et repartait et eux n'avaient même pas le temps de manger. 32 Ils partirent en barque vers un lieu désert, à l'écart. 33 Les gens les virent s'éloigner et beaucoup les reconnurent. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent à cet endroit et arrivèrent avant eux. 34 En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut pris de pitié pour eux parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont pas de * berger, et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses. 35 Puis, comme il était déjà tard, ses disciples s'approchèrent de lui pour lui dire: "L'endroit est désert et il est déjà tard. 36 Renvoie-les; qu'ils aillent dans les hameaux et les villages des environs s'acheter de quoi manger." 37 Mais il leur répondit: Donnez-leur vous-mêmes à manger." Ils lui disent: "Faut-il aller acheter pour deux cents pièces d'argent de pain et leur donner à manger ?" 38 Il leur dit: "Combien avez-vous de pains ? Allez voir !" Ayant vérifié, ils disent: "Cinq, et deux poissons." 39 Il leur commanda d'installer tout le monde par groupes sur l'herbe verte. 40 Ils s'étendirent par rangées de cent et de cinquante. 41 Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et levant son regard vers le ciel, il prononça la bénédiction, rompit les pains et il les donnait aux disciples pour qu'ils les offrent aux gens. Il partagea aussi les deux poissons entre tous. 42 Ils mangèrent tous et furent rassasiés. 43 Et l'on emporta les morceaux, qui remplissaient douze paniers (q), et aussi ce qui restait des poissons. 44 Ceux qui avaient mangé les pains étaient cinq mille hommes.

Jésus marche sur le lac

(Mt 14.22-33; Jn 6.16-21)

45 Aussitôt Jésus oblige ses disciples à remonter dans la barque et à le précéder sur l'autre rive, vers Bethsaïda, pendant que lui-même renvoyait la foule. 46 Après l'avoir congédiée, il partit dans la montagne pour prier. 47 Le soir venu, la barque était au milieu de la mer (r), et lui, seul à terre. 48 Voyant qu'ils se battaient à ramer contre le vent qui leur était contraire, vers la fin de la nuit, il vient vers eux en marchant sur la mer, et il allait les dépasser. 49 En le voyant marcher sur la mer, ils crurent que c'était un fantôme et ils poussèrent des cris. 50 Car ils le virent tous et ils furent affolés. Mais lui aussitôt leur parla; il leur dit: "Confiance, c'est moi, n'ayez pas peur." 51 Il monta auprès d'eux dans la barque, et le vent tomba. Ils étaient extrêmement bouleversés. 52 En effet, ils n'avaient rien compris à l'affaire des pains, leur * coeur était endurci.

Guérisons à Gennésareth

(Mt 14.34-36)

53 Après la traversée, ils touchèrent terre à Gennésareth (s) et ils abordèrent. 54 Dès qu'ils eurent débarqué, les gens reconnurent Jésus; 55 ils parcoururent tout le pays et se mirent à apporter les malades sur des brancards là où l'on apprenait qu'il était. 56 Partout où il entrait, villages, villes ou hameaux, on mettait les malades sur les places; on le suppliait de les laisser toucher seulement la frange de son vêtement (t); et ceux qui le touchaient étaient tous guéris.

fleche

Marc Chapitre 7

Notes

Jésus met en question la tradition

(Mt 15.1-9)

1 Les * pharisiens et quelques scribes venus de Jérusalem se rassemblent auprès de Jésus. 2 Ils voient que certains de ses disciples prennent leurs repas avec des mains * impures, c'est-à-dire sans les avoir lavées (u). 3 En effet, les pharisiens, comme tous les Juifs, ne mangent pas sans s'être lavé soigneusement les mains, par attachement à la tradition des anciens (v); 4 en revenant du marché, ils ne mangent pas sans avoir fait des ablutions; et il y a beaucoup d'autres pratiques traditionnelles auxquelles ils sont attachés: lavages rituels des coupes, des cruches et des plats. 5 Les pharisiens et les scribes demandent donc à Jésus: "Pourquoi tes disciples ne se conduisent-ils pas conformément à la tradition des anciens, mais prennent-ils leurs repas avec des mains impures ?" 6 Il leur dit: "Esaïe a bien prophétisé à votre sujet, hypocrites, car il est écrit:

Ce peuple m'honore des lèvres
mais son
* coeur est loin de moi;
7 c'est en vain qu'ils me rendent un culte
car les doctrines qu'ils enseignent ne sont que préceptes d'hommes.

8 Vous laissez de côté les commandements de Dieu et vous vous attachez à la tradition des hommes." 9 Il leur disait: "Vous repoussez bel et bien le commandement de Dieu pour garder votre tradition. 10 Car Moïse a dit: <Honore ton père et ta mère> et encore: <Celui qui maudit père ou mère, qu'il soit puni de mort.> 11 Mais vous, vous dites: <Si quelqu'un dit à son père ou à sa mère: le secours que tu devais recevoir de moi est "qorban" (w)>, c'est-à-dire offrande sacrée... 12 vous lui permettez de ne plus rien faire pour son père ou pour sa mère: 13 vous annulez ainsi la parole de Dieu par la tradition que vous transmettez. Et vous faites beaucoup de choses du même genre."

Ce qui rend l'homme impur

(Mt 15.10-20)

14 Puis appelant de nouveau la foule, il leur disait: "Ecoutez-moi tous et comprenez. 15 Il n'y a rien d'extérieur à l'homme qui puisse le rendre impur en pénétrant en lui, mais ce qui sort de l'homme, voilà ce qui rend l'homme impur." [16 (x)] 17 Lorsqu'il fut entré dans la maison, loin de la foule, ses disciples l'interrogeaient sur cette parole énigmatique. 18 Il leur dit: "Vous aussi, vous êtes donc sans intelligence ? ne savez-vous pas que rien de ce qui pénètre de l'extérieur dans l'homme ne peut le rendre impur, 19 puisque cela ne pénètre pas dans son coeur, mais dans son ventre, puis s'en va dans la fosse ?" Il déclarait ainsi que tous les aliments sont * purs. 20 Il disait: "Ce qui sort de l'homme, c'est cela qui rend l'homme impur. 21 En effet c'est de l'intérieur, c'est du coeur des hommes que sortent les intentions mauvaises, inconduite, vols, meurtres, 22 adultères, cupidités, perversités, ruse, débauche, envie, injures, vanité, déraison. 23 Tout ce mal sort de l'intérieur et rend l'homme impur."

La foi d'une femme syro-phénicienne

(Mt 15.21-28)

24 Parti de là, Jésus se rendit dans le territoire de Tyr (y). Il entra dans une maison et il ne voulait pas qu'on le sache, mais il ne put rester ignoré. 25 Tout de suite, une femme dont la fille avait un esprit impur (z) entendit parler de lui et vint se jeter à ses pieds. 26 Cette femme était païenne, syro-phénicienne (a) de naissance. Elle demandait à Jésus de chasser le * démon hors de sa fille. 27 Jésus lui disait: "Laisse d'abord les enfants se rassasier, car ce n'est pas bien de prendre le pain des enfants pour le jeter aux petits chiens." 28 Elle lui répondit: "C'est vrai, Seigneur, mais les petits chiens, sous la table, mangent les miettes des enfants." 29 Il lui dit: "A cause de cette parole, va, le démon est sorti de ta fille." 30 Elle retourna chez elle et trouva l'enfant étendue sur son lit: le démon l'avait quittée.

Jésus guérit un sourd-muet

31 Jésus quitta le territoire de Tyr et revint par Sidon vers la mer de Galilée en traversant le territoire de la Décapole (b). 32 On lui amène un sourd qui, de plus, parlait difficilement et on le supplie de lui * imposer la main. 33 Le prenant loin de la foule, ) l'écart, Jésus lui mit les doigts dans les oreilles, cracha et lui toucha la langue. 34 Puis, levant son regard vers le ciel, il soupira. Et il lui dit: "Ephphata (c)", c'est-à-dire: "Ouvre-toi." 35 Aussitôt ses oreilles s'ouvrirent, sa langue se délia, et il parlait correctement. 36 Jésus leur recommanda de n'en parler à personne: mais plus il le leur recommandait, plus ceux-ci le proclamaient. 37 Ils étaient très impressionnés et ils disaient: "Il a bien fait toutes choses; il fait entendre les sourds et parler les muets."

fleche

Marc Chapitre 8

Notes

Jésus nourrit quatre mille personnes

(Mt 15.32-39; cf. Mc 6.30-44 par.)

1 En ces jours-là, comme il y avait de nouveau une grande foule et qu'elle n'avait pas de quoi manger, Jésus appelle ses disciples et leur dit : 2 "J'ai pitié de cette foule, car voilà déjà trois jours qu'ils restent auprès de moi et ils n'ont pas de quoi manger. 3 Si je les renvoie chez eux à jeun, ils vont défaillir en chemin, et il y en a qui sont venus de loin." 4 Ses disciples lui répondirent : "Où trouver de quoi les rassasier de pains ici dans un désert ?" 5 Il leur demandait : "Combien avez-vous de pains ?" - "Sept", dirent-ils. 6 Et il ordonne à la foule de s'étendre par terre. Puis il prit les sept pains et, après avoir rendu grâce, il les rompit et il les donnait à ses disciples pour qu'ils les offrent. Et ils les offrirent à la foule. 7 Ils avaient aussi quelques petits poissons. Jésus prononça sur eux la bénédiction et dit de les offrir également. 8 Ils mangèrent et furent rassasiés. Et l'on emporta les morceaux qui restaient : sept corbeilles; 9 or ils étaient environ quatre mille. Puis Jésus les renvoya; 10 et aussitôt il monta dans la barque avec ses disciples et se rendit dans la région de Dalmanoutha (d).

Il n'y aura pas de signe venant du ciel

(Mt 12.38-39; 16.1-4; Lc 11.16, 29; 12.54-56)

11 Les * pharisiens vinrent et se mirent à discuter avec Jésus; pour lui tendre un piège, ils lui demandent un * signe qui vienne du * ciel. 12 Poussant un profond soupir, Jésus dit : "Pourquoi cette génération demande-t-elle un signe ? En vérité, je vous le déclare, il ne sera pas donné de signe à cette génération." 13 Et les quittant, il remonta dans la barque et partit pour l'autre rive.

Manque d'intelligence des disciples

(Mt 16.5-12; Lc 12.1)

14 Les disciples avaient oublié de prendre des pains et n'en avaient qu'un seul avec eux dans la barque. 15 Jésus leur faisait cette recommandation : "Attention ! Prenez garde au * levain des * Pharisiens et à celui * d'Hérode." 16 Ils se mirent à discuter entre eux parce qu'ils n'avaient pas de pains. 17 Jésus s'en aperçoit et leur dit : "Pourquoi discutez-vous parce que vous n'avez pas de pains ? Vous ne saisissez pas encore et vous ne comprenez pas ? Avez-vous le * coeur endurci ? 18 Vous avez des yeux : ne voyez-vous pas ? Vous avez des oreilles : n'entendez-vous pas ? Ne vous rappelez-vous pas, 19 quand j'ai rompu les cinq pains pour les cinq mille hommes, combien de paniers pleins de morceaux vous avez emportés ?" Ils lui disent : "Douze". 20 "Et quand j'ai rompu les sept pains pour les quatre mille hommes, combien de corbeilles pleines de morceaux avez-vous emportées ?" Ils disent : "Sept". 21 Et il leur disait : "Ne comprenez-vous pas encore ?"

Jésus guérit un aveugle

22 Ils arrivent à Bethsaïda; on lui amène un aveugle et on le supplie de le toucher. 23 Prenant l'aveugle par la main, il le conduisit hors du village. Il mit de la salive sur ses yeux, lui * imposa les mains et il lui demandait : "Vois-tu quelque chose ?" 24 Ayant ouvert les yeux, il disait : "J'aperçois les gens, je les vois comme des arbres mais ils marchent." 25 Puis, Jésus lui posa de nouveau les mains sur les yeux et l'homme vit clair; il était guéri et voyait tout distinctement. 26 Jésus le renvoya chez lui en disant : "N'entre même pas dans le village."

Pierre déclare que Jésus est le Messie

(Mt 16.13-20; Lc 9.18-21)

27 Jésus s'en alla avec ses disciples vers les villages voisins de Césarée de Philippe (e). En chemin, il interrogeait ses disciples : "Qui suis-je, au dire des hommes ?" 28 Ils lui dirent : "Jean le Baptiste; pour d'autres, Elie; pour d'autres, l'un des * prophètes." 29 Et lui leur demandait : "Et vous, qui dites-vous que je suis ?" Prenant la parole, Pierre lui répond : "Tu es le * Christ." 30 Et il leur commanda sévèrement de ne parler de lui à personne.

Jésus annonce sa mort et sa résurrection

(Mt 16.21-23; Lc 9.22)

31 Puis il commença à leur enseigner qu'il fallait que le * Fils de l'homme souffre beaucoup, qu'il soit rejeté par les anciens, les * grands prêtres et les scribes, qu'il soit mis à mort et que, trois jour après, il ressuscite. 32 Il tenait ouvertement ce langage. Pierre, le tirant à part, se mit à le réprimander. 33 Mais lui, se retournant et voyant ses disciples, réprimanda Pierre; il lui dit : "Retire-toi ! Derrière-moi, Satan, car tes vues ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes."

Comment suivre Jésus

(Mt 16.24-28; Lc 9.23-27)

34 Puis il fit venir la foule avec ses disciples et il leurs dit : "Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il renonce à lui-même et prenne sa croix, et qu'il me suive. 35 En effet, qui veut sauver sa vie la perdra; mais qui perdra sa vie à cause de moi et de * l'Evangile, la sauvera. 36 Et quel avantage l'homme a-t-il à gagner le monde entier, s'il le paie de sa vie ? 38 Car si quelqu'un a honte de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le * Fils de l'homme aussi aura honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges."

fleche

Marc Chapitre 9

Notes

1 Et il leur disait: "En vérité je vous le déclare, parmi ceux qui sont ici, certains ne mourront pas avant de voir le * règne de Dieu venu avec puissance."

Jésus transfiguré

(Mt 17.1-9; Lc 9. 28-36)

2 Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean et les emmène seuls à l'écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux, 3 et ses vêtements devinrent éblouissants, si blancs qu'aucun foulon (f) sur terre ne saurait blanchir ainsi. 4 Elie leur apparut avec Moïse; ils s'entretenaient avec Jésus. 5 Intervenant, Pierre dit à Jésus: "Rabbi, il est bon que nous soyons ici; dressons trois tentes: une pour toi, une pour Moïse, une pour Elie." 6 Il ne savait que dire car ils étaient saisis de crainte. 7 Une nuée vint les recouvrir et il y eut une voix venant de la nuée: "Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Ecoutez-le !" 8 Aussitôt, regardant autour d'eux, ils ne virent plus personne d'autre que Jésus, seul avec eux. 9 Comme ils descendaient de la montagne, il leur recommande de ne raconter à personne ce qu'ils avaient vu, jusqu'à ce que le * Fils de l'homme ressuscite d'entre les morts. 10 Ils observèrent cet ordre, tout en se demandant entre eux ce qu'il entendait par "ressusciter d'entre les morts".

Les disciples questionnent Jésus sur Elie

(Mt 17.10-13)

11 Et ils l'interrogeaient: "Pourquoi les * scribes disent-ils qu'Elie doit venir d'abord ?" 12 Il leur dit: "Certes, Elie vient d'abord et rétablit tout, mais alors comment est-il écrit du * Fils de l'homme qu'il doit beaucoup souffrir et être méprisé ? 13 Eh bien, je vous le déclare, Elie est venu et ils lui ont fait tout ce qu'ils voulaient, selon ce qui est écrit de lui."

Jésus et le père de l'enfant possédé

(Mt 17.14-21; Lc 9.37-43)

14 En venant vers les disciples, ils virent autour d'eux une grande foule et des scribes qui discutaient avec eux. 15 Dès qu'elle vit Jésus, toute la foule fut remuée et l'on accourait pour le saluer. 16 Il leur demanda: "De quoi discutez-vous avec eux ?" 17 Quelqu'un dans la foule lui répondit: "Maître, je t'ai amené mon fils: il a un esprit muet (g). 18 L'esprit s'empare de lui n'importe où, il le jette à terre et l'enfant écume, grince des dents et devient raide. J'ai dit à tes disciples de le chasser et ils n'en ont pas eu la force." 19 Prenant la parole, Jésus leur dit: "Génération incrédule, jusqu'à quand serai-je auprès de vous ? Jusqu'à quand aurai-je à vous supporter ? Amenez-le moi." 20 Ils le lui amenèrent. Dès qu'il vit Jésus, l'esprit se mit à agiter l'enfant de convulsions; celui-ci, tombant par terre, se roulait en écumant. 21 Jésus demanda au père: "Depuis combien de temps cela lui arrive-t-il ?" Il dit: "Depuis son enfance. 22 Souvent l'esprit l'a jeté dans le feu ou dans l'eau pour le faire périr. Mais si tu peux quelque chose, viens à notre secours, par pitié pour nous." 23 Jésus lui dit: "Si tu peux ! ... Tout est possible pour celui qui croit." 24 Aussitôt le père de l'enfant s'écria: "Je crois ! Viens au secours de mon manque de foi !" 25 Jésus, voyant la foule s'attrouper, menaça l'esprit impur: "Esprit sourd et muet, je te l'ordonne, sors de cet enfant et n'y rentre plus !" 26 Avec des cris et de violentes convulsions, l'esprit sortit. L'enfant devint comme mort, si bien que tous disaient: "Il est mort." 27 Mais Jésus, en lui prenant la main, le fit lever et il se mit debout. 28 Quand Jésus fut rentré à la maison, ses disciples lui demandèrent en particulier: "Et nous, pourquoi n'avons-nous pu chasser cet esprit ?" 29 Il leur dit: "Ce genre d'esprit, rien ne peut le faire sortir, que la prière."

Jésus annonce à nouveau sa mort et sa résurrection

(Mt 17.22-23; Lc 9.43-45)

30 Partis de là, ils traversaient la Galilée et Jésus ne voulait pas qu'on le sache. 31 Car il enseignait ses disciples et leur disait: "Le*Fils de l'homme va être livré aux mains des hommes; ils le tueront et lorsqu'il aura été tué, trois jours après, il ressuscitera." 32 Mais ils ne comprenaient pas cette parole et craignaient de l'interroger.

Qui est le plus grand

(Mt 18.1-5; Lc 9.46-48)

33 Ils allèrent à Capharnaüm. Une fois à la maison, Jésus leur demandait: "De quoi discutiez-vous en chemin ?" 34 Mais ils se taisaient, car, en chemin, ils s'étaient querellés pour savoir qui était le plus grand. 35 Jésus s'assit et il appela les Douze; il leur dit: "Si quelqu'un veut être le premier, qu'il soit le dernier de tous et le serviteur de tous." 36 Et prenant un enfant, il le plaça au milieu d'eux et, après l'avoir embrassé, il leur dit: 37 "Qui accueille en mon * nom un enfant comme celui-là, m'accueille moi-même; et qui m'accueille, ce n'est pas moi qu'il accueille, mais celui qui m'a envoyé."

Ceux qui se servent du nom de Jésus

(Lc 9.49-50)

38 Jean lui dit: "Maître, nous avons vu quelqu'un qui chassait les * démons en ton nom et nous avons cherché à l'en empêcher parce qu'il ne nous suivait pas (h)." 39 Mais Jésus dit: "Ne l'empêchez pas, car il n'y a personne qui fasse un miracle en mon nom et puisse, aussitôt après, mal parler de moi. 40 Celui qui n'est pas contre nous est pour nous. 41 Quiconque vous donnera à boire un verre d'eau parce que vous appartenez au Christ, en vérité je vous le déclare, il ne perdra pas sa récompense.

A propos des pièges pour la foi

(Mt 18.6-11; Lc 17.1-2)

42 Quiconque entraîne la chute (i) d'un seul de ces petits qui croient, il vaut mieux pour lui qu'on lui attache au cou une grosse meule, et qu'on le jette à la mer. 43 Si ta main entraîne ta chute, coupe-la; il vaut mieux que tu entres manchot dans la *vie (j), que d'aller avec tes deux mains dans la * géhenne, dans le feu qui ne s'éteint pas. [44(k)] 45 Si ton pied entraîne ta chute, coupe-le; il vaut mieux que tu entres estropié dans la vie que d'être jeté avec tes deux pieds dans la géhenne. [46 (k)] 47 Et si ton oeil entraîne ta chute, arrache-le; il vaut mieux que tu entres borgne dans le * royaume de Dieu que d'être jeté avec tes deux yeux dans la géhenne, 48 où le ver ne meurt pas et où le feu ne s'éteint pas. 49 Car chacun sera salé au feu (l). 50 C'est une bonne chose que le sel. Mais si le sel perd son goût, avec quoi le lui rendrez-vous ? Ayez du sel en vous-mêmes et soyez en paix les uns avec les autres."

fleche

Marc Chapitre 10

Notes

Jésus parle du mariage et du divorce

(Mt 19.1-9; Lc 16.18)

1 Partant de là, Jésus va dans le territoire de la Judée, au-delà du Jourdain. De nouveau, les foules se rassemblent autour de lui et il les enseignait une fois de plus, selon son habitude. 2 Des pharisiens s'avancèrent et, pour lui tendre un piège, ils lui demandaient s'il est permis à un homme de répudier sa femme. 3 Il leur répondit: "Qu'est-ce que Moïse vous a prescrit ?" 4 Ils dirent: "Moïse a permis d'écrire un certificat de répudiation et de renvoyer sa femme." 5 Jésus leur dit: "C'est à cause de la dureté de votre * coeur qu'il a écrit pour vous ce commandement. 6 Mais au commencement du monde Dieu les fit mâle et femelle ; 7 c'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, 8 et les deux ne feront qu'une seule chair (m). Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. 9 Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a uni." 10 A la maison, les disciples l'interrogeaient de nouveau sur ce sujet. 11 Il leur dit: "Si quelqu'un répudie sa femme et en épouse une autre, il est adultère à l'égard de la première; 12 et si la femme répudie son mari et en épouse un autre, elle est adultère.

Jésus accueille des enfants

(Mt 19.13-15; Lc 18.15-17)

13 Des gens lui amenaient des enfants pour qu'il les touche, mais les disciples les rabrouèrent. 14 En voyant cela, Jésus s'indigna et leur dit: "Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le*royaume de Dieu est à ceux qui sont comme eux. 15 En vérité je vous le déclare, qui n'accueille pas le royaume de Dieu comme un enfant n'y entrera pas." 16 Et il les embrassait et les bénissait en leur * imposant les mains.

Jésus et le riche

(Mt 19.16-30; Lc 18.18-30)

17 Comme il se mettait en route, quelqu'un vint en courant et se jeta à genoux devant lui; il lui demandait: "Bon Maître, que dois-je faire pour recevoir la * vie éternelle en partage ?" 18 Jésus lui dit: "Pourquoi m'appelles-tu bon ? Nul n'est bon que Dieu seul. 19 Tu connais les commandements: Tu ne commettras pas de meurtre, tu ne commettras pas d'adultère, tu ne voleras pas, tu ne porteras pas de faux témoignage , tu ne fera de tort à personne (n), honore ton père et ta mère. " 20 L'homme lui dit: "Maître, tout cela, je l'ai observé dès ma jeunesse." 21 Jésus le regarda et se prit à l'aimer; il lui dit: "Une seule chose te manque; va, ce que tu as, vends-le, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor dans le * ciel; puis viens, suis-moi." 22 Mais à cette parole, il s'assombrit et il s'en alla tout triste car il avait de grands biens. 23 Regardant autour de lui, Jésus dit à ses disciples: "Qu'il sera difficile à ceux qui ont les richesses d'entrer dans le * royaume de Dieu !" 24 Les disciples étaient déconcertés par ces paroles. Mais Jésus leur répète: "Mes enfants, qu'il est difficile (o) d'entrer dans le royaume de Dieu ! 25 Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume de Dieu." 26 Ils étaient de plus en plus impressionnés; ils se disaient entre eux: "Alors qui peut être sauvé ?" 27 Fixant sur eux son regard, Jésus dit: "Aux hommes c'est impossible, mais pas à Dieu, car tout est possible à Dieu." 28 Pierre se mit à lui dire: "Eh bien ! nous, nous avons tout laissé pour te suivre." 29 Jésus lui dit: "En vérité je vous le déclare, personne n'aura laissé maison, frères, soeurs, mère, père, enfants ou champs à cause de moi et à cause de * l'Evangile, 30 sans recevoir au centuple maintenant, en ce temps-ci, maisons, frères, soeurs, mères, enfants et champs, avec des persécutions, et dans le monde à venir la vie éternelle. 31 Beaucoup de premiers seront derniers et les derniers seront premiers."

Jésus annonce encore sa mort et sa résurrection

(Mt 20.17-19; Lc 18.31-34)

32 Ils étaient en chemin et montaient à Jérusalem. Jésus marchait devant eux. Ils étaient effrayés, et ceux qui suivaient avaient peur. Prenant de nouveau les Douze avec lui, il se mit à leur dire ce qui allait lui arriver: 33 "Voici que nous montons à Jérusalem et le * Fils de l'homme sera livré aux * grands prêtres et aux scribes; ils le condamneront à mort et le livreront aux * païens, 34 ils se moqueront de lui, ils cracheront sur lui, ils le flagelleront (p), ils le tueront et, trois jours après, il ressuscitera."

La demande de Jacques et Jean

(Mt 20.20-28; Lc 22.25-26)

35 Jacques et Jean, les fils de Zébédée, s'approchent de Jésus et lui disent: "Maître, nous voudrions que tu fasses pour nous ce que nous allons te demander." 36 Il leur dit: "Que voulez-vous que je fasse pour vous ?" 37 Ils lui dirent: "Accorde-nous de siéger dans ta gloire l'un à ta droite et l'autre à ta gauche." 38 Jésus leur dit: "Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire, ou être baptisés du baptême dont je vais être baptisé ?" 39 Ils lui dirent: "Nous le pouvons." Jésus leur dit: "La coupe que je vais boire, vous la boirez, et du baptême dont je vais être baptisé, vous serez baptisés. 40 Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, il ne m'appartient pas de l'accorder: ce sera donné à ceux pour qui cela est préparé." 41 Les dix autres, qui avaient entendu, se mirent à s'indigner contre Jacques et Jean. 42 Jésus les appela et leur dit: "Vous le savez, ceux qu'on regarde comme les chefs des nations les tiennent sous leur pouvoir et les grands sous leur domination. 43 Il n'en est pas ainsi parmi vous. Au contraire, si quelqu'un veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur. 44 Et si quelqu'un veut être le premier parmi vous, qu'il soit l'esclave de tous. 45 Car le * Fils de l'homme est venu non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude."

Jésus guérit l'aveugle Bartimée

(Mt 20.29-34; Lc 18.35-43)

46 Ils arrivent à Jéricho. Comme Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une assez grande foule, l'aveugle Bartimée, fils de Timée, était assis au bord du chemin en train de mendier. 47 Apprenant que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier: "Fils de David, Jésus, aie pitié de moi !" 48 Beaucoup le rabrouaient pour qu'il se taise, mais lui criait de plus belle: " * Fils de David, aie pitié de moi !" 49 Jésus s'arrêta et dit: "Appelez-le." On appelle l'aveugle, on lui dit: "Confiance, lève-toi, il t'appelle." 50 Rejetant son manteau, il se leva d'un bond et il vint vers Jésus. 51 S'adressant à lui, Jésus dit: "Que veux-tu que je fasse pour toi ?" L'aveugle lui répondit: "Rabbouni (q), que je retrouve la vue !" 52 Jésus lui dit: "Va, ta foi t'a sauvé." Aussitôt il retrouva la vue et il suivait Jésus sur le chemin.

Chapitres précédents
Chapitres suivants


Contact / Haut de page